avec le soutien de :

Dès 1850, la loi Grammont punissait les mauvais traitements à nos compagnons sans mots. Mais, à ce jour, le paysage de l’élevage français a surtout pris la forme de porcheries-usines, de stabulations surpeuplées, de fermes industrielles robotisées... Heureusement, Laure, Nicolas, Annabelle et leurs collègues éleveurs choisissent une autre voie pour offrir une existence plus digne à leurs animaux, du début à la fin. Et leurs efforts sont récompensés par le lien qu’ils tissent avec leurs bêtes.                       Un lien qui nous élève tous.                                                                        


“Un beau film, engagé et enrichissant, mettant en valeur le lien profond entre les éleveurs et leurs animaux.”

Frédéric Lenoir, écrivain et philosophe


“C’est vraiment le film qu’il fallait faire pour donner à comprendre l’Élevage. Superbe.” Jocelyne Porcher, sociologue et directrice de recherche à l’INRA


“Ce film témoigne avec profondeur et sensibilité du lien qui nous unit aux animaux. Un travail précieux qui prouve que l’élevage paysan existe encore. À diffuser largement.” Caroline Brousseaud, Présidente de l’AFAAD


“De très belles images, des émotions pour nous donner un regard plus juste sur les bonnes pratiques de l’élevage des animaux de ferme, et faire avancer notre réflexion.”

Terre Vivante, l’écologie pratique


Un lien qui nous élève est un long-métrage documentaire de 88 minutes, produit et réalisé par Oliver Dickinson.

Un lien qui nous élève

Oliver avec Ludivine et Nicolas, éleveurs de Maraîchines en Vendée.

Histoires d’Orient

Accueil
MécénatM%C3%A9c%C3%A9nat.html
RemerciementsRemerciements.html
PortraitsPortraits.html
RéalisateurRealisateur.html
ContactContact.html
GenèseGen%C3%A8se.html

© OD

sortie nationale le 13 mars 2019